top of page
Rechercher
  • bapa20

Politique d’affichage : Les municipalités encouragées d’en faire plus

L’arrêté de Kedgwick mis de l’avant comme modèle par le Cercle acadien de la langue française


Pour diffusion immédiate Bouctouche,


Nouveau-Brunswick, le 17 mai 2023. Nation Prospère et le Cercle acadien de la langue française, soucieux de faire rayonner la langue française au sein des communautés acadiennes, appellent les municipalités francophones du Nouveau-Brunswick à mettre en avant le fait français dans l'affichage commercial et public. Avec les nouvelles entités municipales dans la province, le temps est propice pour adopter des arrêtés mettant en avant le fait français dans nos collectivités historiquement acadiennes.


« L'affichage est un enjeu crucial pour promouvoir la langue française et il faut montrer, dans les collectivités francophones, que le français y prédomine » selon le président de Nation Prospère, Michel Cyr. Nation Prospère félicite d’ailleurs la municipalité de Kedgwick, où deux arrêtés ont été adoptés en mars dernier en faveur du fait français dans l'affichage commercial.


Mathieu Gérald Caissie, fondateur du Cercle acadien de la langue française tenait une conférence à ce sujet à Caraquet la semaine dernière, soulignant que la municipalité offre l'un des meilleurs exemples en Acadie en matière d'affichage commercial et public en français. Il invite les municipalités francophones de faire un pas de plus, entre autres, en s'inspirant du Québec en n'affichant que le mot français « Arrêt » sur ses panneaux de signalisation. Il met en lumière d'autres municipalités majoritairement anglophones, telles que Quispamsis, Hampton et Riverview dans le Grand Moncton, qui n'affichent que le mot « Stop ».


Selon M. Caissie, ces changements pourraient avoir un impact retentissant sur l’épanouissement, l’identité et la vitalité de nos communautés acadiennes. En s’assurant de la prédominance du français sur les affiches, cela sensibilise le public et les commerçants à l’importance qu’a le visuel dans le paysage d’une communauté.


Nation Prospère et le Cercle acadien de la langue française appellent toutes les municipalités francophones du Nouveau-Brunswick à prendre des mesures similaires pour valoriser le fait français dans l'affichage commercial. Ils exhortent également les autorités provinciales à envisager une modification législative visant à renforcer la promotion et la protection de la langue française dans la province.


- 30 –

Pour plus d'informations ou pour organiser une entrevue, veuillez contacter : Mathieu G. Caissie, président, Cercle acadien de la langue française (506) 377-7433 (https://www.nationprospere.ca/)

39 vues0 commentaire

Comments


bottom of page