Rechercher
  • Daniel LeBlanc

Les travaux de recherche de la Commission sur la gouvernance sont entamés

Mis à jour : 25 juin 2019

Premières consultations publiques prévues dès cet été

Dieppe, Nouveau-Brunswick, le 15 février 2019 – Les travaux de recherche de la Commission sur la gouvernance en Acadie, coprésidée par le constitutionaliste Pierre Foucher et l’avocat Bernard Richard, ont été officiellement entamés cette semaine. Selon les deux coprésidents, leur première réunion fut très productive, permettant à la Commission de confirmer l’orientation de son axe de recherche et de préciser également les enjeux qui ne feront pas partie de son mandat.


« L’esprit qui animait notre première réunion était très positive », déclare l’avocat Bernard Richard, « et l’intérêt suscité par le sujet très présent. Nous avons tous hâte de nous mettre à la tâche et de partager dès que possible les résultats des recherches qui seront menées. » 


Lors de sa première réunion, la Commission a quand même tenue à clarifier et préciser les enjeux qui ne feront pas partie de son mandat. D’entrée de jeux, M. Richard affirme que la Commission n’aura pas le mandat d’étudier l’option de créer une nouvelle province acadienne ou canadienne, ne se limitera pas à l’Acadie du Nouveau-Brunswick et ne se penchera pas non plus sur la gouvernance d’organismes acadiens tels la SNA ou la SANB. La Commission confirme aussi la portée atlantique du projet de recherche et le cadre canadien de ce mandat.


Le constitutionnaliste Pierre Foucher dirigera pour sa part la première étape du plan de travail de la Commission qui consistera à compléter une revue exhaustive de la littérature. Cette recherche sera entreprise par différents collaborateurs et visera entre autres à résumer et comparer différents modèles d’autonomie régionale ou de gouvernance communautaire en vigueur au Canada et à l’international, ainsi qu’à définir le pouvoir administratif acadien et francophone de l’atlantique. Elle aura également pour but de situer le cadre constitutionnel et législatif canadien d’un éventuel projet d’autonomie ou de gouvernance communautaire.


Les travaux de la Commission sur la gouvernance se poursuivront jusqu’à l’automne 2020 et des premières consultations publiques sont prévues dès cet été, possiblement dans le cadre du Congrès Mondial Acadien 2019. Son mandat sera mené en consultation directe avec le peuple acadien et francophone, les Premières Nations et les communautés anglophones de l’Acadie, l’objectif étant d’améliorer la qualité de vie de la communauté acadienne et francophone du Canada atlantique.


La Commission sur la gouvernance a été mise sur pied en janvier par le Projet de l’Assemblée nationale de l’Acadie (ANA – anacadie.ca), administré par l’organisme sans but lucratif Nation Prospère Acadie. Le Projet de l’ANA prévoit créer, d’ici le printemps, une seconde commission qui se penchera de son côté sur l’enjeu du territoire et de la toponymie en Acadie.


– 30 –



6 vues

© 2020 Nation Prospère Acadie. Tous droits réservés.